Partagez | .
 

 Walker among walkers. - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J. Kaiden Stevenson
I am trap and.. don't eat my brain!
avatar
. :
Messages : 82
Points d'amélioration : 4


Feuille de personnage
Âge du personnage: 31 ans
Les pouvoirs:

Trucs à savoir
:

MessageSujet: Walker among walkers. - Libre   Dim 8 Juin - 22:43


Walker among walkers.
Feat. Elie J. Miller

Quand on l'avait abordé pour la première fois on lui avait parlé d'un projet, juste d'une idée. C'était quelque chose qui semblait si lointain et impossible qu'il n'avait même pas pris la peine d'organiser un rendez-vous pour refuser, d'autant qu'à l'époque outre l'aspect peu fiable de ce projet, il aimait son salaire faramineux et la vie qu'il menait. Mais quand il avait finalement pris part à tout ce bordel, il avait compris l'importance et la portée de ce qu'ils faisaient. Il comprit à quel point Morpheus changerait le monde, en bien comme en mal. À ce moment-là, avait-il conscience de ce qui leur arriverait? Avait-il seulement une idée des dangers? Oh ils avaient pensé à préserver le cerveau, à éviter tout ce qui pourrait les atteindre d'un point de vu physique, les séquelles d'une telle procédure, mais avaient-ils pensé à la possibilité de rester coincé à l’intérieur de la machine? Probablement pas.

Marcher avait toujours été pour lui un exutoire, marcher ou quel que soit l'activité physique qui pouvait accaparer son esprit. Ça faisait des jours qu'ils étaient coincé dans ce film et il se souvenait encore de ce qu'il avait ressentit quand il n'avait pas pu se déconnecter de la machine, ce vide à l'intérieur, ce mal être, cette impression de culpabilité. Pourquoi? Comment? Il n'en avait aucune idée et il n'avait plus accés qu'aux codes les plus superficiels ce qui ne l'aidait en rien à comprendre. Une épée volée à sa ceinture, il avançait doucement aux abords du Zoo de la ville, conscient et prudent mais curieux. Ils étaient coincés dans la machine, il ne pouvait rien y faire, il souffrait de cette condition mais d'un autre côté Morpheus était son rêve devenant réalité. C'était un paradoxe entre l'horreur et la joie. Être piégé ici... était pour lui une chose grave et en même temps si extraordinaire. Poussant l'une des battants du portail en métal sans grands efforts, Kai entra dans le Zoo, un bras ballant, sa main droite posée sur la garde de son épée. De là où il était il pouvait entendre les pas de zombies mais il ne pouvait pas encore voir certaines cages ouvertes, les barreaux éventrées de l’intérieur. Pourquoi être venu jusqu'ici? Ses pas l'y avaient mené, marcher l'aidait... enfin il parait.
Revenir en haut Aller en bas
Elie J. Miller
I am trap and.. don't eat my brain!
avatar
. :
Messages : 11
Points d'amélioration : 2


Feuille de personnage
Âge du personnage: 27 ans
Les pouvoirs:

Trucs à savoir
:

MessageSujet: Re: Walker among walkers. - Libre   Jeu 10 Juil - 18:30

Kaiden ∞ Elie
Walker among walkers
Cela faisait plus d'une heure qu'elle attendait leur retour à la base afin de savoir s'ils avaient trouvé de nouveaux survivants autant réels que irréels. N'étant pas du genre à désobéir aux ordres, le petit groupe n'avait pas donné signe de vie et ça, ce n'était jamais une bonne chose. Bien sûre, elle leur laissa une demi-heure supplémentaire, mais puisque c'était simplement le silence radio qui lui répondait, la lieutenant n'eut pas vraiment le choix d'arriver à la conclusion qu'ils étaient tombés sur un imprévu ce qui l'obligea à prendre rapidement une décision. Il fallait quitter la base pour partir à leur recherche... Seule. Inutile de risquer la vie des autres.

Coincée dans ce monde depuis quelques jours - si cela ne faisait pas déjà des semaines vu que le temps s'écoulait différemment que dans la réalité -, Elie cherchait désespérément  à protéger les non-infectés des monstres dénués de conscience et affamés de viandes fraîches qui trainaient dans le coin. Ici, tout ce qui avait le malheur de respirer courait le risque de se faire infecter autant par une morsure qu'une vulgaire égratignure... Un glock 17 accroché à sa ceinture ainsi qu'un couteau de chasse caché dans sa botte pour sa propre protection, la jeune femme suivait prudemment le chemin qu'avait dû emprunter le petit groupe. Au bout d'une vingtaine de minutes, cette dernière arriva à la hauteur du zoo qui semblait à première vue complètement désert. Le calme avant la tempête disait-on... Instinctivement sur ses gardes, Elie pénétra doucement à l'intérieur, passant devant l'espèce de guichet de l'entrée en ruine pour ensuite se retrouver au milieu de ce paysage de désolation. Entre des cadavres d'animaux et d'humains pourrissant ça et là ainsi que de nombreuses cages défoncés par dieu sait quoi, il ne semblait pas y avoir la moindre trace de vie.

Au bout de plusieurs minutes à observer les lieux en faisant le minimum de bruit possible, ses yeux finirent par repérer un bandana noir et rouge, comme l'un de ses hommes portait autour de son bras, accroché à l'un des barreaux tordus d'une cage. Lorsque la brunette fut à la hauteur du bout de tissu, cette dernière l'attrapa entre ses doigts avant de noter qu'il y avait quelques taches de sangs imbibés dessus. Était-ce le signe que quelque chose d'horrible venait de se produire ou bien il n'y avait pas de quoi s'inquiéter? Difficile à dire puisqu'il ne semblait pas avoir d'autres traces du petit groupe. Alors qu'elle continuait d'avancer, une silhouette qui se trouvait un peu plus loin se détachait des ombres environnantes. Étant trop éloigné pour juger si c'était un être humain, c'est-à-dire un des rares survivants de cette ville, ou un de ces zombie en quête de viande fraiche, la lieutenant ne perdit pas de temps pour dégainer son arme, le doigt sur la gâchette et la pointe de son glock visant dans sa direction. Il était hors de question d'y laisser des plumes dans ce zoo lugubre qui autrefois devait résonner de rire d'enfants et non d'un silence pesant. Dès que cette chose ou cette personne sortirait des ténèbres, Elie n'aurait qu'à prendre une seule décision...      
code by Silver Lungs


    Elie
    I'm the savior, the protector and the warrior in this world
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
J. Kaiden Stevenson
I am trap and.. don't eat my brain!
avatar
. :
Messages : 82
Points d'amélioration : 4


Feuille de personnage
Âge du personnage: 31 ans
Les pouvoirs:

Trucs à savoir
:

MessageSujet: Re: Walker among walkers. - Libre   Sam 12 Juil - 14:50


Walker among walkers.
Feat. Elie J. Miller

Une silhouette s'était dessiné à quelques mètres devant, une silhouette, juste ça, une ombre dans l'ombre, sans moyen de savoir si c'était un homme ou une femme, si c'était un bouffeur de chair ou pas... Un pas en avant lui indiqua, à sa taille, que c'était une femme. Au mouvement rapide qu'elle effectua il déduit que c'était une non infectée. La seule chose importante en somme c'était bien la raison du mouvement, probablement avait-elle dégainée une arme, mais dans l'immédiat, c'était loin de l'importer. Où se trouvait le danger d'une arme sur l’échelle de la mort quand on savait que la mort pouvait marcher? Quand il pu percevoir le visage de son vis-à-vis il soupira. - Range ça, tu vas blesser quelqu'un. - C'était Elie, l'une des testeuses. Il avait dit ça d'un ton monotone, grave, comme s'il n'en avait rien à faire, comme si rien de tout ça n'importait vraiment. Il ne resta que quelques pas et il pu détailler la jeune femme, noter son arme, noter le bandeau rouge et noir à son bras, noter son regard alerte et concentré. Kai appuya son bras sur la garde de son épée. - Qu'est ce que tu fais par ici?

Mais un craquement attira son attention, le poussant par réflexe à tourner la tête vers sa gauche, scrutant l'obscurité. C'était un bruit de pas, le craquement d'une brindille où d'un bout de bois. Peut être même le son du verre brisé, assourdit par le pied par dessus. En ces temps, dans cette ville, il fallait être prudent, être paranoïaque même. Même si ces gens, ces animaux, n'étaient pas plus intelligent qu'un mollusque affamé, ils étaient tout de même instinctivement malin. Il pouvait arriver qu'ils passent par des égouts, des conduits de ventilations, des endroits et des passages qu'on ne soupçonnerait pas. Les plus violent pouvaient même creuser des tunnels, il avait vu ça dans Resident evil 4, sous la prison. C'était assez inquiétant mais peut être qu'à ce stade de l'histoire ils n'en étaient pas là... Espérons.

Saisissant la garde de son épée, et la dégainant dans un son de métal brossé, il fit quelques pas dans l'ombre et approcha doucement de l'origine du bruit. Un coup d’œil et il agit. Un coup rapide, précis, et la pointe de son épée se planta directement et sur une quarantaine de centimètres dans le crâne d'un bouffeur de cerveau. Retirant la lame, le cadavre s'écroula et Kaiden soupira, agacé et ennuyé. Lassé. - Me fatigue... - Il n'eut que quelques secondes, le temps de tourner le regard vers Elie, le temps de concevoir le silence pesant autour d'eux, le temps de se manger un foutue coup de poing sortit de nulle part, la douleur autant que le choc le sonnant un instant. Bordel mais c'était quoi ça!
Revenir en haut Aller en bas
Elie J. Miller
I am trap and.. don't eat my brain!
avatar
. :
Messages : 11
Points d'amélioration : 2


Feuille de personnage
Âge du personnage: 27 ans
Les pouvoirs:

Trucs à savoir
:

MessageSujet: Re: Walker among walkers. - Libre   Dim 3 Aoû - 10:40

Kaiden ∞ Elie
Walker among walkers
Lentement, la silhouette masculine se détachait des ombres, mais par ses mouvements, la lieutenant se rendait compte qu'il n'était pas un de ces foutus infectés. Pourtant, Elie restait tout de même sur ses gardes, alerte à chaque bruit ambiant et lorsque son visage lui apparu un peu plus clairement, cette dernière baissa légèrement le canon de l'arme. Très drôle. J'suis pas une bleu avec une arme dans les mains, dit-elle avec un vague sourire en coin comme si elle voyait dans ses paroles une quelconque blague. Si la jeune femme était calme, lui semblait carrément blasé malgré l'environnement dangereux dans lequel ils se trouvaient tous les deux. Plutôt curieux comme attitude à avoir... Alors qu'elle vint pour répondre à sa question sur un ton similaire au sien, un bruit qui provenait quelques mètres plus loin mit fin à leur conversation. Dans cette ville maudite aux rues infestés de goules, le plus petit son, même anodin, pouvait être le signe d'un potentiel chaos hors de contrôle. Laissant son collègue s'occuper du problème, la brunette ne cessait de jeter des coups d’œil dans les alentours jusqu'à ce qu'il revienne non sans afficher une mine lassée. Puis, dans la seconde où il se retournait vers elle, la jeune femme eut à peine le temps de voir un poing sortir de l'ombre pour s'écraser sur lui au point de l'envoyer valser un peu plus loin.

Par automatisme, la lieutenant relevait son glock 17 dans la direction de l'assaillant. Tirer ou ne pas tirer? Quand ses yeux se posèrent sur le bandana noir et rouge enroulé sur le bras de celui qui avait cru être un inconnu, Elie le laissa venir à la lumière afin de l'identifier plus clairement... Un teint cireux couvert de sueur, des traces de terre et de sang un peu partout sur le corps, les vêtements déchirés par endroits ainsi que des blessures çà et là sur son subalterne. Déjà l'ensemble du tableau s'avérait inquiétant, mais quand son attention se porta sur l'arme qu'il tenait dans son autre main, celui-ci semblait hésiter à la lever ou non dans sa direction. Repos soldat! Un ordre clair et direct. Certes, sa propre arme le tenait en joue, mais vu son état, elle n'avait pas trop le choix, sauf que ce dernier ne semblait pas comprendre. J'ai dis repos soldat! C'est un ordre! Il faisait la sourde oreille ou plutôt il ne semblait pas entendre quoique ce soit et encore moins la voir.

- Tous morts... Piège... Survécu... Infecté. Il murmurait ces mots encore et encore tout en continuant d'avancer dans sa direction avec son arme au poing. Restez où vous êtes soldat! Oui, elle n'avait pas du tout confiance dans son attitude surtout lorsqu'il releva un pan de son t-shirt déchiré pour dévoiler une morsure similaire à celle d'un être humain. Mordu... Pas juste des humains zombies... D'ici moins d'une heure, il deviendrait l'un d'eux, il marcherait au milieu de ces choses en grognant à la recherche de chair fraiche et malheureusement elle ne pouvait absolument rien faire pour lui. Non, la jeune femme ne pouvait pas se permettre de lui laisser endurer ça plus longtemps. Désolé, souffla-t-elle entre ses lèvres avant de lui tirer une balle dans le cœur non sans une énorme dose de remord. Puis, respirant un grand coup pendant que le corps chutait sur le sol, son attention se retourna vers l'autre homme.

- Kaiden? Est-ce que ça va? Incapable de regarder le cadavre pratiquement à ses pieds, Elie lui tourna le dos. C'est quoi cette histoire de piège... Est-ce que le soldat avait dit la vérité sur le fait que tous les autres étaient morts ou bien avait-il était la proie d'un choc post-traumatique? Tiraillé entre l'envie de retourner à la base ou de suivre la trainée de sang qu'avait laissé le soldat derrière lui, cette dernière attendait simplement de savoir si Kaiden allait rebrousser ou non le chemin.  
code by Silver Lungs


    Elie
    I'm the savior, the protector and the warrior in this world
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
J. Kaiden Stevenson
I am trap and.. don't eat my brain!
avatar
. :
Messages : 82
Points d'amélioration : 4


Feuille de personnage
Âge du personnage: 31 ans
Les pouvoirs:

Trucs à savoir
:

MessageSujet: Re: Walker among walkers. - Libre   Mar 5 Aoû - 16:09


Walker among walkers.
Feat. Elie J. Miller

Kaiden sembla rouler par terre comme un chien qui tente de se relever dans la précipitation. Sonné et avec un léger vertige, il ne réussit à qu'à se relever brièvement avant de retomber, se laissant quelques secondes, le temps de reprendre contenance, pour finalement se relever, prenant appui sur borne en béton. Kaiden était un gars solide mais ce coup avait été aussi fort inattendus. Sa main instinctivement portée sur la garde de son épée il resta à proximité, avançant au rythme du type qui semblait être un des soldats d'Elie. Ça expliquait peut être la force de son coup? Non mais d'abord ce type sortait d'où? Elle avait réussi à se constituer une petite escouade? Pas bête, mais il aurait préféré qu'elle leur dise de ne pas frapper n'importe qui. Le type semblait bien abîmé et lorsqu'il souleva son t-shirt pour montrer quelque chose qu'il ne pouvait voir de là où il se trouvait, il comprit, et même s'il ne comprenait pas encore ce qui avait bien pu lui arriver, il comprenait pourquoi il avait son comportement et devinait sans mal le sens du regard qu'Elie lui portait désormais. Un mot d'excuse avant que la balle ne vole jusque dans le crâne de l'homme, la détonation avait dû être audible sur une bonne distance. Plus que le type mort à leurs pieds, le son avait dû attirer pas mal de bestiole et c'était ça qui l'inquiétait. Oh il se serait bien gardé d'engueuler Elie dans une telle situation, c'était triste et.. En fait non.

T'as qu'à attirer toutes les merdes de cette ville sinon! - Avait-il dit en tournant les talons pour aller inspecter la zone. Les marcheurs allaient arriver, attirés par le bruit, mû par l'envie de chair fraîche et la leur était un met de choix désormais. Kai passa une main dans ses cheveux, réfléchissant à ce qu'ils pouvaient faire maintenant. Fuir, oui, mais comment. - Oh et puis mince. - S'éloigner de cet endroit était urgent, le lieu suivant l'était un peu moins, alors pourquoi ne pas rendre ça ludique. - Vient, on va partir par là où ton gars est arrivé, son histoire m'intrigue. - Sa morsure était clairement une morsure humaine, mais il parlait d'autre chose, quelque chose qui n'était pas juste un mort vivant et ça c'était étrange. Enfin si c'était ce à quoi il pensait, c'était moche mais inéluctable. Suivant donc le chemin qu'avait probablement dû emprunter le désormais cadavre définitivement hors jeu, Kaiden était sur ses gardes. Ils allaient s'enfoncer plus avant dans le zoo, du côté des animaux aquatiques entre autres. C'était en tout cas la direction qu'ils prenaient. Des aquariums, des dauphins probablement mort, des bras qui flottent et peut être même des zombies qui font de la natation synchronisé. Ça donnerait un poil d'humour déplacé à l'histoire, quoi que ce soit pas le genre de film à s'être corrompu avec ça. Tant pis. Marcher vite, silencieusement, être efficace et discret et... Merde c'était quoi ce bruit?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Walker among walkers. - Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Walker among walkers. - Libre


 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
Page 1 sur 1


+
MORPHEUS :: 
On the machine
 :: North city :: 
Zoo